De la fiction à la réalité : oeil, bras et jambe bionique

Oeil bionique

Oeil bionique

Rob Spence a perdu un oeil lors d’un accident avec une arme à feu dans son enfance. Depuis, il est devenu réalisateur et a fait des expériences avec son orbite. Fan du film Terminator, il a d’abord fait installer une diode rouge dans son orbite pour ressembler au Terminator.

Par la suite, il s’est fait installer une prothèse oculaire équipée d’une caméra miniature et d’un émetteur sans fil pour retransmettre ce qu’il voit sur un ordinateur. A la différence de prothèses oculaires bioniques, cette caméra n’est par contre pas reliée à son nerf optique. Rob Spence voit très bien de son autre oeil, il n’a donc pas besoin d’un vrai oeil bionique.

La société Square Enix, éditeur du jeu vidéo « Deus Ex Human Revolution » dont le héros est un cyborg a demandé à Rob Spence de faire un documentaire sur les biotechnologies et les prothèses bioniques actuelles afin de les comparer avec les implants bioniques imaginés dans le jeu vidéo. Un gros coup de pub pour le jeu vidéo, mais aussi pour le domaine des biotechnologies.

Bras bioniqueDans cette vidéo très intéressante (en anglais), on peut voir un oeil bionique permettant à un aveugle de reconnaître une banane. Plusieurs modèles de bras bioniques sont dotés de bonnes capacités de préhension. Certains bras et certaines jambes bioniques présentés dans la vidéo sont équipés d’un « embout » interchangeable permettant de s’équiper d’un matériel adapté à une activité comme la course à pied ou la nage.

Enfin le documentaire explique a quel point les biotechnologies avancent vite et permettront bientôt de réellement améliorer les caractéristiques du corps humain. Un oeil bionique pourrait par exemple être équipé d’un zoom et permettre d’afficher des informations en surimpression à la vision, à la manière de la réalité augmentée.

L’homme bionique ou cyborg est déjà une réalité, mais les améliorations vont être spectaculaires dans les prochaines décennies…

Vous aimez ? Partagez !
  • Add to favorites
  • email
  • Facebook
  • Twitter
Un peu plus...

Poster un commentaire

Article précédent:

Article suivant: